Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 14:42

Conçue comme une approche d'une activité de production primaire voisine de la saliculture, cette semaine de formation a pour but de connaitre et comprendre un métier qui utilise la même matière première que le saliculteur et qui est souvent un voisin sur le territoire.

Nous privilégions l'étude de la conchyliculture, puisque c'est la production aquacole la plus développée sur le littoral Atlantique.

Des phases de formation se réalisent en salle, pour aborder entre autre les enjeux environnementaux et les paramètres de biologie des coquillages.

Très rapidement, nous allons sur le terrain voir et observer les élevages, sentir le milieu de production.

sur les concessions de Pen-Bé, collecteurs de naissain naturel

sur les concessions de Pen-Bé, collecteurs de naissain naturel

Comment comprendre un métier sans rencontrer les producteurs!

La presqu'île de Guérande est riche en diversité de productions.  Le traict du Croisic, premier secteur de production de coques en France, noous a dévoilé une production traditionnelle qui a su s'adapter aux nouvelles conditions de production en intégrant pleinement la mécaanisation des différentes phase de production. Rencontre avec quelques producteurs, Gilbert Le Bihan et Frédéric Buino qui récoltaient respectivement leurs coques et palourdes.

de l'autre côté du talus, les aquaculteurs!

Une filière de production ne peut pas s'envisager sans les phases amont et aval.

Pour ce qui est de l'approvisionnement des exploitations conchylicoles, nous avons fait le tour des différentes possibilités.

La pêche de naissain par les dragueurs de coques de Pénestin et le captage des moules sur les cordes à Pont Mahé ont été décrits par les professionnels rencontrés. Nous avons observé les collecteurs de naissains d'huîtres observés à Pen-Bé.

Pendant une journée nous sommes allés sur le polder des Champs à Bouin en Vendée pour visiter une écloserie de coquillages. Ce fut l'occasion de rencontrer Jean-Yves Legof passionné de son métier. Là, la conchyliculture sort des productions primaires extensives et intègre les notions d’élevage intensif ou les aspects techniques et biologiques se mêlent.

loin des parcs et des conditions d'élevage en mer ,l'écloserie  de coquillages en milieu contrôlé.

loin des parcs et des conditions d'élevage en mer ,l'écloserie de coquillages en milieu contrôlé.

Nous avons décrit les enjeux de la commercialisation des coquillages. Les obligations réglementaires de mise sur le marché, les aléas sanitaires du milieu de production, mais également l'évolution d'un marché fragile ont été longuement discutés.

 

Pour finir notre périple en Vendée, et en Aquaculture, nous avons été reçus par Monsieur Jean-Paul Braud de la société Innovalg, personnage passionné, il nous a fait entrer dans un monde étonnant de technicité et d’expertise scientifique. Cette ferme aquacole produit des microalgues en bassins pour alimenter l'agroindustrie et les industries pharmaceutiques et cosmétiques. A des lieux des productions traditionnelles, nous avons été enchantés de cette découverte.

 

 

Frédéric Miché

production de microalgues en bassins

production de microalgues en bassins

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel
commenter cet article

commentaires