Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 15:04

La semaine « adaptation des compétences » a été pour les stagiaires l’occasion de découvrir d’autres sites de production et d’autres savoir-faire. C’est aussi le moment des retrouvailles (la formation est décentralisée depuis le stage du mois de mars). Du 20 au 24 avril le groupe s’est donc rendu sur les Îles de Ré, d’Oléron et enfin de Noirmoutier. En cours de route, nous nous sommes arrêtés sur deux autres lieux de stage : Hiers/Brouage (Charentes) et Bouin.

L’objectif de cette semaine est de découvrir les sites et de comparer l’architecture des marais salants ainsi que leur fonctionnement. Si dans le principe les marais salants diffèrent peu, on se rend vite compte que la structure des marais, les techniques de travail et de production sont influencés par l’Histoire du site, la nature des sols, le climat…

Cette année encore la météo était avec nous. Nous avons pu participer à des chantiers de remises en état, mais aussi à des travaux de préparation de champs de marais sur Ré. Les sauniers qui nous accueillent privilégient les chantiers « coups de main » (problèmes de santé/personnes en charge de responsabilités professionnelles prenantes) pour donner du sens au travail, et mettre en avant les valeurs d’entraide et de solidarité.

Bravo aux stagiaires qui ont su faire preuve d’efficacité, d’autonomie et d’organisation sur les différents chantiers. Au retour, la pluie leur a permis de souffler un peu (ils ne me contrediront pas, la semaine était bien remplie) avant de reprendre les travaux sur leur saline de stage.

Au cours des visites et rencontres, de nombreux échanges ont lieu, avec les sauniers, mais aussi au sein du groupe. L’intérêt de ces échanges est réel, ils permettent de confronter les points de vue et d’affiner les connaissances. Merci à tous les sauniers qui nous ont reçus, pour le temps qu’ils nous ont consacrés et pour leur accueil chaleureux.

Visite d’un champ de marais traditionnel avec Brice et Hugues, sauniers Rétais.

Visite d’un champ de marais traditionnel avec Brice et Hugues, sauniers Rétais.

Découverte de nouveaux outils, ici le souvron

Découverte de nouveaux outils, ici le souvron

Mardi la journée débute par un chantier de remise en état d’un champ de marais sur l’Île de Ré.

Préparation et pose des tuyaux d’alimentation des nourrices et aires saunantes.Préparation et pose des tuyaux d’alimentation des nourrices et aires saunantes.

Préparation et pose des tuyaux d’alimentation des nourrices et aires saunantes.

Reprise des levées d’argiles des aires saunantes : tailler les bords du chemin de roulage, charger les pièces.

Reprise des levées d’argiles des aires saunantes : tailler les bords du chemin de roulage, charger les pièces.

Temps de pause avec pique-nique sur le marais

Temps de pause avec pique-nique sur le marais

L’après-midi est consacré à un chantier de préparation d’un champ de marais chez Manu et Guy.

Cap au sud!...

Mercredi, l’Île d’Oléron, nous sommes accueillis par Amandine et Guillaume.

Chantier de remise en état, l’équipe lève le chemin de sel. Le champ de marais est long, il y a de la place pour tous !
Chantier de remise en état, l’équipe lève le chemin de sel. Le champ de marais est long, il y a de la place pour tous !

Chantier de remise en état, l’équipe lève le chemin de sel. Le champ de marais est long, il y a de la place pour tous !

Jeudi, après une longue route nous arrivons sur l’Île de Noirmoutier par le passage du Gois.

Hervé nous emmène chez Gilbert qui nous fait faire le tour de son marais.

Gilbert devant son coeff de cheville (réglage d’alimentation en eau entre marégât et champ de marais).
Gilbert devant son coeff de cheville (réglage d’alimentation en eau entre marégât et champ de marais).

Gilbert devant son coeff de cheville (réglage d’alimentation en eau entre marégât et champ de marais).

Vendredi, la dernière journée est consacrée au dévasage d’une saline qui n’est pas exploitées depuis quelques années.

Cap au sud!...
Cap au sud!...

Laurent Bouineau

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel
commenter cet article

commentaires