Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 10:28

Deux semaines de février ont été consacrées à l’étude des territoires des futures installations des stagiaires en formation.

Ils ont cherché les données démographiques, économiques et sociologiques de leurs différents territoires. Cette année, un travail est effectué en Charente maritime, sur les îles d’Oléron et de Ré, en Vendée sur l’île de Noirmoutier et en Loire Atlantique sur le secteur de Bourgneuf e n Retz et de Cap Atlantique.

L’objectif de ce travail est d’analyser le territoire étudié, et d’en dégager une identité. Comprendre un territoire passe également par l’appréhension de son histoire.

Pour ce faire le groupe de stagiaires a visité le musée du marais salants de Batz sur mer. Reçu par Gildas Buron, chacun a pu se plonger dans l’histoire du marais depuis l’antiquité.

musée des marais salants à Batz sur mer

musée des marais salants à Batz sur mer

Tout au long du parcours Gildas nous fait comprendre à quel point le sel a contribué à façonner une identité à ce secteur. Le marais et la proximité des ports du Croisic et du Pouliguen ont donné une notoriété internationale au pays guérandais.

A la sortie du musée, beaucoup de réflexions et de questions diffusaient dans le groupe, « je ne pensais pas que la région avait des relations avec tous ces pays européens», « c’est impressionnant de travailler des marais qui ont été dessinés il y a si longtemps », « incroyable tout le travail réalisé sans mécanisation ni confort… »

Sur une deuxième demi-journée, la salle de formation de La Turballe a accueilli Yvonic LeHuédé, paludier en retraite qui est venu témoigner de l’histoire récente du marais.

Ce témoignage était important pour affirmer la nécessité d’être un professionnel acteur de son territoire. Le travail réalisé par les paludiers  dans les année 70-80 a permis de sauvegarder le patrimoine paysager de la presqu’île et surtout de relancer la filière des sels de l’atlantique.

Les anciens schémas de développement de la presqu’île guérandaise prévoyant marinas, immeubles côtiers, terrains de loisirs et bases nautiques ont stupéfaits les stagiaires.

les médias relayesnt les luttes locales menées par les professionnels et les habitants.

les médias relayesnt les luttes locales menées par les professionnels et les habitants.

« j’ai compris avec le travail sur le territoire pourquoi il ne suffisait pas d’être producteur de sel et pourquoi il faudra s’investir et s’engager dans le futur… », cette réflexion d’une stagiaire va au-delà de l’analyse du territoire et montre que l’objectif du centre de formation de chambre d’agriculture  de Loire-Atlantique de former des responsables d’exploitation salicole est en bonne voie !

Frédéric Miché

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel
commenter cet article

commentaires