Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 10:48

La formation BPREA saliculture du centre de formation de la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique c’est :

  • des temps de travail sur le terrain
  • des rencontres avec les professionnels
  • une place privilégiée faite au maitre de stage
  • des apports théoriques au plus près des besoins du métier
  • …et de la poésie !!!

Outre la richesse des rencontres effectuées lors de la semaine dédiée à la découverte des pratiques salicoles sur les différents sites salicoles de l’Atlantique, au-delà d’un travail réalisé avec les sauniers des îles visitées, cette année a été propice à l’inspiration poétique…

écahnges de pratiques avec les sauniers de Ré et mise en oeuvre sur un marais rétais

écahnges de pratiques avec les sauniers de Ré et mise en oeuvre sur un marais rétais

Ci-après la création poético-salicole d’un stagiaire inspiré par le vocabulaire des différents sites qui ont accueillis le groupe en formation :

 

LA PORTERESSE ET LE SAULNIER

 

Poème à 2 voix et 6 pieds

Comprenant les mots suivants ainsi que les noms de 2 paludiers de ma connaissance…

Saurez-vous les retrouver?

 

Maille, Ladure, Débourrer, Lasse, Brouette, Manche, Rouler, Délivre, Porteresse, Saunier, Gède, Décharger, Œillet, Fard, Prendre du sel, Cueillir, Faire un cochon, Galoche, Fleur, Vasière, Cui, Trappe, Trousser

 

Le Saulnier :

Oh jolie porteresse

Vois venir le saulnier

J'apporte des caresses

Qui vont te soulager

Je sens monter en moi

Les espoirs de l'été

Voici venir le mois

Où il faut décharger

 

La porteresse :

Oh je te vois venir

Tu n'es pas le premier

Ne prends pas tes désirs

Pour des réalités

 

Le Saulnier :

Je sais ce n'est pas sage

Mais je vais te trousser

Et si tu es sauvage

Je vais te débourrer

 

La porteresse :

Non non merci vraiment

Je me sens faible et lasse

Je ne prends pas d'amant

Ou de moins dégueulasses

 

Le Saulnier :

Tout doux belle mignonne

Ne fais pas la timide

Je vois tes chairs friponnes

Et tes airs de sylphide

Je vois comme tu mens

Tu mets du fard aux yeux

Tu dis non et pourtant

Tu ne demand' pas mieux

Dans l'oeillet tu te mires

Et me fais des oeillades

Ce n'est pas pour venir

Chez moi faire des grillades

Tu as des choses à vendre

Et moi à consommer

Je suis là pour te prendre

Du sel et pour t'aider

Je vais cueillir ta fleur...

 

La porteresse :

Occupe toi de ton manche

Fais ton cochon ailleurs

Enjôleur du dimanche

Mets ta langue dans ta poche

Et roule toi une galoche

 

Le Saulnier :

Tous les jours au soleil

Tu t assèches et tu cuis

Et avant d'être vieille

Attrape maladie

Tu mènes sous ta gède

Une vie à la dure

Accepte un peu mon aide

En cash et en nature

Succombe à mes avances

Je suis un bon parti

Accepte cette alliance

Fais de moi ton mari

Vid' fut ton vase hier

Il sera plein demain

Ne fais pas tant ta fière

Et donne-moi ta main

 

La porteresse :

Les mâles aux jolis mots

je n'suis pas ingénue

Deviennent frustres et brutaux

Une fois le soir venu

 

Le Saulnier :

Préfères-tu les dettes?

Réponds à ma question

 

La porteresse :

Je refus' la brouette

Voici ma position

 

Le Saulnier :

Mais cet amour m'enivre

Me rend fou, me rend fort

D'un oui je te délivre

Du poids de tes efforts

 

La porteresse :

Une bête de somme

N'a pas besoin d'amour

Voilà comme font les hommes

Des allers et retours

Goûtent au fruit défendu

S'endorment ou disparaissent

Ont la langue bien pendue

Mais ne tiennent promesses

Ne sois pas si pressé

D'arriver à tes fins

Les fruits de ton verger

Ne sont pas mûrs en juin

Lors pour les épousailles

Il faudra repasser

La seul'chose qui m'aille

S'appelle liberté

 

Joseph Lecadre - le 15/04/2017

Merci Joseph !

une semaine technique qui priviligie la rencontre professionnelle mais ne négige pas la convivialité!

une semaine technique qui priviligie la rencontre professionnelle mais ne négige pas la convivialité!

Frédéric Miché

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel
commenter cet article

commentaires