Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 11:30

Difficile, cette période où l’appel du marais est de plus en plus fort !

 

Et  pourtant, il faut encore se concentrer sur des apports théoriques.

 

Une semaine a été consacrée à l’organisation du travail, où les stagiaires ont pu rencontrer deux conseillers de la MSA. Deux aspects ont été développés, les cotisations sociales, aussi bien pour le chef d’exploitation que pour le volet salariat, d’autre part avec l’aide d’une conseillère les stagiaires ont ébauché un document unique de prévention des risques qu’ils devront finaliser d’ici la fin de la formation.

                                                           DSCF0267-copie-1.jpg

 

                               Sur ce volet prévention des risques, nous avons poursuivi la semaine avec  une dermatologue qui est venue nous sensibiliser aux risques d’exposition au soleil, moment de prise de conscience important qui doit entrainer des réflexes de protection : hydratation, crème solaire et chapeau trois éléments à ajouter à la panoplie du paludier. Gestes simples qui peuvent éviter de graves problèmes

 

                                                           DSCF0270

 

Pour finir, une approche ergonomique des gestes du métier a été proposée par un paludier et un Kinésithérapeute. L’objectif de cette séance est d’être capable de réaliser les gestes professionnels en économisant notre squelette. Après-midi sur le terrain où chacun s’est  mis en condition et  a pu analyser ses pratiques sur une saline sous l’œil averti et attentif du professionnel et du kiné.

Des apports simples adaptés aux pratiques qui ont bien mis en évidence qu’un capital essentiel du paludier est bien son corps !

DSCF0269.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel - dans 2013 2014
commenter cet article

commentaires

BOULO Laurent 25/06/2014 13:20

Bonjour les stagiaires
Rappelez vous : Votre corps participe aux travaux comme deuxième outil en plus de celui que vous tenez dans les mains .Les deux utilisés en harmonie fluide créent du bon travail , riche d' économie
de temps et de fatigue .