Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 08:18

Quelques nouvelles des stagiaires……………..

 

Le début de mars a été évidement pour nous tous marqué par les événements liés à la tempête Xynthia…..

Voici pour tous les lecteurs du blog un petit article écrit par Olivier Péréon

 

« Tempête catastrophique pour les marais.

 

Si la tempête Xynthia n’a heureusement pas fait de victime dans la presqu’île nous avons subit d’importants dégâts matériels.

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février, entre  4h  et 6h heures, la conjonction de la marée haute sur un fort coëfficient de 102 (soit 6,20) et d’une dépression très creuse (970 HP) a entraîné une surcote de près d’un mètre. A cette hauteur, toutes les digues ont été submergées, se sont  rompus à plusieurs endroits entraînant 34 brèches submergeant près du tiers des marais. A l’heure actuelle, près de 1600 œillets se situant juste derrière les brèches ne pourront évidement pas être remis en production tant que ces brèches ne seront pas refermées, mais on peut considérer que ce sont l’ensemble des digues de protections qui ont été affaiblies, les veaux se mesurent en dizaines de km et à bien des endroits la digue en pierre n’a plus de terre du tout derrière pour la soutenir.

 

Le secteur le plus touché se situe sur les marais de Batz avec plus d’une dizaine de brèches sur trois km de digues, ensuite Sinaba avec trois brèches, Sissable trois brèches, Plinet trois ou quatre brèches, la Turballe une brèche, Saillé deux brèches, le Mès une brèche.

Face à l’ampleur de ces dégâts jamais vus, de mémoire des plus anciens paludiers, nous devons nous organiser.

D’ores et déjà toutes les collectivités publiques, communales, intercommunales, départementales, régionales, voir nationales nous ont assuré de leur soutien au cours d’une réunion le mardi 2 mars où étaient présent le président du Conseil Régional, le président de Cap Atlantique, la présidente de la commission des métiers de la mer et de l’agriculture, les maires de Batz sur mer, du Pouliguen, des élus de Guérande, le directeur du syndicat des digues, plusieurs techniciens des différentes collectivités, les représentants des trois syndicats professionnels et la coopérative.  

 

Une cellule de crise a été mise en place au sein de Cap Atlantique ou seront présentes toutes les collectivités, mais aussi tout les représentants professionnels.

Cap Atlantique, en lien avec le syndicat des digues, sera maître d’œuvre, les moyens financiers sont disponibles pour un commencement  rapide des réparations sur les brèches.

Il faudra sans aucun doute mettre en œuvre des moyens techniques très importants pour venir à bout de ces brèches le plus rapidement possible, c'est-à-dire avant la marée d’équinoxe fin mars, mais aussi d’importants moyens humains.

Nous devons tous nous mobiliser dans les semaines à venir et participer au renforcement de ces digues, toutes nos exploitations en dépendent même celles qui ne sont pas encore noyées.

Nous vous informerons par mail des chantiers en cours et des besoins en main d’œuvre au cours des prochains jours.

Pour être solidaire, il faut se faire connaître auprès par Philippe Chantoin qui centralise et organise les équipes de travail. Le numéro de Philippe est le 02 40 62 85 47.

 

Olivier PEREON »               

 

 

 

 

Les dernières infos sont que 2 brèches au jour d’aujourd’hui ont été bouchées, que une pelleteuse dites Amphibie est sur site ce qui permet de travailler « les pieds dans l’eau »……Maintenant c’est un course contre la montre avant les marées de fin du mois.

 

Les stagiaires ont vu leur planning ce modifier avec depuis le 01 mars des temps d’activités sur le terrain et des modules de gestion à faire en formation à distance qui se font en parallèle.

Seul Jeudi 11 et vendredi 12 mars 2010 se feront en salle.

 

Pour la semaine du 15 au 19 mars 2010, le même principe d’activités terrain à coupler avec de la formation à distance se fera sur deux jours. Sur trois jours, les stagiaires seront en salle avec Bernard Couronné pour faire le point sur la gestion d’exploitation.

 

La semaine suivante sera le début de la période de stage avec 4 semaines à suivre sur le marais….J’aurais l’occasion de revenir sur le sujet.

 

Allez courage à tous…………………………………………………

 

Pour les personnes intéressées je constitue actuellement un dossier de presse sur les événements…les stagiaires l’auront en main ce vendredi mais ce dossier est disponible également pour tous….Il faudra évidement le tenir à jour sur les prochaines semaines.

 

Emmanuel

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2009 2010
commenter cet article

commentaires

Michel Hivert 09/03/2010 12:06


Nous pensons bien à vous dans le drame qui vous touche. Bon courage à tous.