Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 21:50

 

Les stagiaires actuellement en BP REA Saliculture ont bénéficié le 14 avril d’une formation sur les risques professionnels. Cette journée de formation est partie intégrante d’un module d’apprentissage sur la gestion du travail et a été montée en partenariat avec la Mutualité Sociale Agricole. En effet les risques professionnels pour les saliculteurs sont légions et il est nécessaire de les prévenir.

 

Les problèmes liés aux expositions solaires est évident …les problèmes de peau sont réels et les risques encourus connus. « Le mot d’ordre est la protection en privilégiant le port de vêtement adapté, en évitant de s’exposer directement » a souligné le docteur Mailfer, dermatologue installée à Saint Nazaire et qui connaît bien les comportements parfois dangereux des professionnels sur les marais salants. « Pensez à se protéger les yeux est également important, à cause de la forte réverbération sur l’eau »…

 

DSCF6891.JPG

 

« Les paludiers sont également des travailleurs de force ayant des mouvements répétitifs avec des journées pendant les périodes de production où les heures s’enchaînent et où le corps est mis à rude épreuve »

a expliqué Fréderic Devoluet, Kinésithérapeute et ostéopathe à La Turballe et qui voit souvent fin août les paludiers frapper à sa porte pour des troubles musculo squelettiques communément appelés TMS. Là aussi il est important de faire de la prévention pour se ménager et durer dans le métier. Alors, Frédéric a appuyé sa démonstration en s’aidant de « Tatave » son squelette pour montrer de visu « les points sensibles » pour un travailleur du sel.

 

 

Philippe Hubert conseiller prévention à la MSA est intervenu pour travailler avec les stagiaires sur l’ébauche d’un document des risques professionnels spécifique au métier.

 

Cette journée n’aurait pas été complète sans les « activités pratiques », un rdv a été pris avec deux professionnels sur les salines de « Roffia » à Batz sur Mer sur leurs salines pour étudier le maniement des outils en présence du Kinésithérapeute. L’après midi a été consacrée à échanger et corriger certaines postures et voir les petites astuces pour s’économiser…

 

DSCF6894

 

 

 

Une journée enrichissante où les stagiaires ont fait part de leurs expériences, poser des questions et ont été fortement sensibiliser aux « risques du métier ».

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article

commentaires