Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 13:09

 

Le groupe revient juste d’un déplacement à Bourgneuf,Noirmoutier, Ré, l’île d’Oléron et Mornac sur Seudre dans le cadre de l’UCARE « Adaptation des compétences aux autres sites ».

L’objectif de cette semaine décentralisée était de pouvoir rencontrer les collègues des autres sites, comprendre les systèmes d’exploitations des uns et des autres et de prendre le temps pour partager et discuter autour de notre profession.

La semaine a été une réussite avec 2 chantiers organisés :

  • Un sur Noirmoutier sur l’exploitation d’Hervé pour préparer sa saline en travaillant sur « les vivres » le « corps d’œillets » et « mirouner ». Chantier collectif avec un groupe d’une quinzaine de personne  . Très intéressant et un grand moment de solidarité et de partage. 
  • Le deuxième chantier s’est déroulé chez Amandine stagiaire de l’année passée et qui s’installe sur l’île d’Oléron. Repris de friche où nous avons levé des ponts et repris le chemin de roule.

DSCF6956

 

  DSCF6942

 

 

  

  DSCN0902

 

 

Nous nous sommes rendus également sur différentes salines noirmoutrines et rhétaises. Visites de différentes salines où les stagiaires ont rassemblé de l’information sur les architectures spécifiques à chaque site….(petit livret individuel sous la main) ; Le groupe a  également visité les coopératives de sel de Noirmoutier et de Ré  

A noter qu’à Ré la visite s’est faite en vélo, cela devient une habitude

 

 

DSCF6929DSCN0713

 

 Sinon deux visites chez Emmanuel Violeau et Sebastien Rossignol ont permi également de rassembler de l’information sur des activités de services (vente directe et accueil du public). Emmanuel et Sébastien nous ont accueillis à bras ouverts et ont été capables d’expliquer en détail leur activité de producteur indépendant avec tout le travail que cela demande et le type d’organisation à mettre en place.

 

 

DSC01760

 

Bravo à l’ensemble des stagiaires sérieux, curieux et ouvert aux autres…

 

Un grand merci à toutes les personnes croisées pour l’accueil et la disponibilité, notamment Emmanuel,Thierry , Amandine Michèle et Sébastien....

 

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 21:50

 

Les stagiaires actuellement en BP REA Saliculture ont bénéficié le 14 avril d’une formation sur les risques professionnels. Cette journée de formation est partie intégrante d’un module d’apprentissage sur la gestion du travail et a été montée en partenariat avec la Mutualité Sociale Agricole. En effet les risques professionnels pour les saliculteurs sont légions et il est nécessaire de les prévenir.

 

Les problèmes liés aux expositions solaires est évident …les problèmes de peau sont réels et les risques encourus connus. « Le mot d’ordre est la protection en privilégiant le port de vêtement adapté, en évitant de s’exposer directement » a souligné le docteur Mailfer, dermatologue installée à Saint Nazaire et qui connaît bien les comportements parfois dangereux des professionnels sur les marais salants. « Pensez à se protéger les yeux est également important, à cause de la forte réverbération sur l’eau »…

 

DSCF6891.JPG

 

« Les paludiers sont également des travailleurs de force ayant des mouvements répétitifs avec des journées pendant les périodes de production où les heures s’enchaînent et où le corps est mis à rude épreuve »

a expliqué Fréderic Devoluet, Kinésithérapeute et ostéopathe à La Turballe et qui voit souvent fin août les paludiers frapper à sa porte pour des troubles musculo squelettiques communément appelés TMS. Là aussi il est important de faire de la prévention pour se ménager et durer dans le métier. Alors, Frédéric a appuyé sa démonstration en s’aidant de « Tatave » son squelette pour montrer de visu « les points sensibles » pour un travailleur du sel.

 

 

Philippe Hubert conseiller prévention à la MSA est intervenu pour travailler avec les stagiaires sur l’ébauche d’un document des risques professionnels spécifique au métier.

 

Cette journée n’aurait pas été complète sans les « activités pratiques », un rdv a été pris avec deux professionnels sur les salines de « Roffia » à Batz sur Mer sur leurs salines pour étudier le maniement des outils en présence du Kinésithérapeute. L’après midi a été consacrée à échanger et corriger certaines postures et voir les petites astuces pour s’économiser…

 

DSCF6894

 

 

 

Une journée enrichissante où les stagiaires ont fait part de leurs expériences, poser des questions et ont été fortement sensibiliser aux « risques du métier ».

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 10:20

 

 

La première période de stage s’est terminée le 08 avril 2011. Les stagiaires ont mis à profit les bonnes conditions climatiques pour profiter pleinement des activités du marais à cette période.

Evidement tous ont été pris par « l’habillage » du terrain de chauffe sur les salines. Travail pour la plupart effectué de façon rapproché avec le maître de stage. Beaucoup de choses à apprendre avec le fait également de maintenir un effort physique sur plusieurs jours.DSCF6644

 

 

 

 DSCF6645DSCF6871

 

J’ai visité chaque stagiaire pendant cette période d’apprentissage….De Bouin jusqu’à la saline du Derme sur le Bassin du Mes. J’ai trouvé des personnes épanouis et bien dans « leur futur métier ». Les convictions se renforcent et les vocations se confirment.

 

Cette semaine, place à la gestion avec « L’organisation du travail et la protection des travailleurs ».

2 journées à Nantes sur la protection sociale des exploitants, des salariés, les démarches MSA, l'emploi sur les exploitations, les démarches administratives.

2 journées sont ensuite prévues en presqu’île avec des visites et des rencontres autour des risques professionnels liés au métier et la gestion des ressources humaines pour les exploitants salicoles. Des nouvelles sont prévues en fin de semaine.

 

A suivre

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 15:55

Le 07 mars. Une journée entière avec Geneviève Delbos qui a décrite et fait les parallèles entre les différents sites de production salicole français du littoral atlantique.

 

 

DSCF6621

 

 

Exercice qui a emmener les stagiaires à faire des comparaisons lexicales, d’architectures des salines, d’histoire….pour permettre de préparer au mieux le voyage d’étude..... de Bourgneuf à Mornac sur Seudre en passant par les îles de Noirmoutier, Ré et Oléron ; Voyage programmé mi avril.

Le reste de la semaine s’est faites sur le terrain, des rendez vous individuels ont été fixés pour vérifier et encourager l’avancé du rapport de stage….Cela avance….

 

Les 4 prochaines semaines du 14 mars au 08 avril 2011 sont consacrées aux activités sur le marais, c’est en effet la première période de stage à proprement parlé…..A suivre

 

 

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 08:29

 

Entre le 21 et le 24 février, les stagiaires ont profité des conditions climatiques pour être sur le marais avec leurs tuteurs et avancer « l’habillage »: Cobier, premières eaux, habillage complet d’une saline étaient au programme suivant l’avancé, le calendrier et la façon de faire du professionnel référent.

 

Nous avons organisé le 25 février une journée de restitution et de synthèse. Chaque stagiaire a présenté les activités pratiques pendant les 3 semaines de terrain effectuées entre le 01 février et le 24 février. Exercice intéressant pour discuter technique, faire des observations mais également pour s’entraîner « à passer devant un public ».

  

DSCF6595

 

L’après midi de cette même journée à été consacré à la gestion et à la présentation du planning gestion qui comporte 5 semaines distinctes et du module de formation à distance (FOAD). Bernard Couronné formateur référent sur la question a participé à cette demi-journée. Nous avons également accueilli Jérôme Hancke qui suit ce module en « formation externe ».

 

 

Entre le 28 février et le 03 mars…place à la gestion….vu par Nicolas:

 

« Une semaine intense pour les neurones puisque nous avons abordé la comptabilité !

Une matière à découvrir pour la grande majorité d’entre nous et à rafraîchir au minimum pour ceux qui l’avaient abordée durant leurs formations initiales.

Pour nous mettre en jambe la semaine a commencé par 3 jours de FOAD. Pour les non-initiés FOAD veut dire que cette période s’est déroulée devant nos ordinateurs soit à domicile, soit au local de La Turballe via un logiciel de formation.

Au programme les bases de la compta : « marge brute », « compte de résultat », « bilan comptable »….

Autant dire que la machine à café a carburé à plein régime pour maintenir les esprits en éveil ! Pas à pas, de « produits » en « charges », de « charges opérationnelles » en « charges de structures », de  « marge brute global » en « excédent brut d’exploitation », nous avons réussi tant bien que mal à force d’exercices et de manipulations de calculatrice à acquérir ces notions indispensables.

Le quatriéme jour, nous nous sommes retrouvés à la Turballe sous la houlette de Bernard Courrouné pour faire sur le point sur les connaissances acquises et surtout pour transposer ces dernières à la saliculture. Nous sommes passé de nos exemples liés à des exploitations maraîchères avec des charges telles que le chaulage, l’amendement, à une réalité qui nous parle plus comme le coût du portage, du roulage…

 

C’est toujours étonnant de voir comment on peut résumer assez précisément la vie d’une exploitation à partir de chiffres additionnés ou soustraits, comment grâce à la rubrique « amortissement » on pourrait presque voir le véhicule neuf mis à « l’actif » se couvrir de poussière la première année, puis se couvrir de rouille les suivantes jusqu'à laisser le jour passer au travers pour ensuite laisser la place à une nouvelle « immobilisation ».

 

La première partie de la compta est finie, il nous restera encore pas mal de notions à appréhender avant de pouvoir envisager de passer sereinement l’examen ! » Nicolas Arnoud

 

 

Le vendredi 04 mars était une journée où les stagiaires ont fait du travail personnel et avancé leur dossier de fin d’année (rapport de stage)….A suivre….

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 11:49

 

La deuxième phase de l’étude sur le territoire de CAP-Atlantique s’est déroulée cette semaine.

Le groupe composé de 15 personnes a continué les rencontres sur deux jours avec les acteurs incontournables du territoire  suivants (précisons qu’une journée de rencontre s’était faites durant la période du 17 au 21 janvier) :

 

  • Député-maire de Guérande, Christophe Priou ;
  • Maire de Pénestin, Jean-Claude Boudrais ;
  • CAP Atlantique Direction de l’Environnement, Yann Le Petit, Responsable Agriculture - Espaces naturels et Delphine Maçonnerie, Technicien marais salants, lutte contre les espèces invasives ;
  • Association Les Pieds Salés, Christian Groasland, Président, et Jo Broustal ;
  • Le Syndicat de défense des paludiers et des marais salants de la Presqu’Île Guérandaise et du bassin de Mesquer – Confédération Paysanne, Gabriel Couroussé ;
  • GFA (Groupement Foncier Agricole), Véronique Le Feuvre, Présidente ;
  • Association de défense du bassin du Mes, Brieuc Allée, Vice-Président ;
  • SAFER, Anne-Charlotte RIBAULT, responsable secteur Guérande-Saint-Nazaire ;
  • Service de remplacement « La Brièronne », Xavier Guellec, Président ;
  • Entente Interdépartementale de démoustication du littoral Atlantique, Marc Rozec, chef de service et Philippe Béneteau, chef d’unité – Nord Loire ;
  • Membre du conseil municipal de Guérande, groupe de travail SCOT, Agriculteur, Yves Guellec ;
  • Bretagne vivante, Frédéric Touzalin, ornithologue ;
  • Banque Crédit Mutuel, Laurent Grégoire et Christophe Deswarte, Chargés de clientèle Agri .

 DSCF6582

 

 

Merci à eux pour leurs disponibilités et les explications détaillées et intéressantes. Tous les stagiaires ont été ravis de ces rencontres. Ces rencontres étaient nécessaires pour prendre de l’information et préparer au mieux les dossiers d’études :

Le Territoire de CAP Atlantique et le projet du « coteau guérandais ».

Mais cela était également très important pour comprendre le territoire sur lequel on va s'installer après la formation.

 

Le travail de rédaction de ces dossiers s’est fait sur une journée en travail de groupe….Journée intensive, fatigante mais où la participation de tous a permis de réaliser cet important travail.

 

 

 

 DSCF6591

DSCF6589  DSCF6590

 

 

Le SCOT du territoire, les EAP, les activités agricoles sur CAP….non plus de secret pour les stagiaires….j’exagère un peu….mais la compréhension du territoire est là, les objectifs de formation sont de toutes évidences atteints.

 

Aujourd’hui c’est l’épreuve écrite, où les stagiaires doivent, en s’appuyant sur  les dossiers réalisés, répondrent à des questions précises pour valider cet UC….cela devrait bien se passer !!!

 

DSCF6593

 DSCF6592

 

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 09:47

 

Nous avons lundi 31 janvier échangé sur la notion « d’algir sa saline » et sur  l’habillage « de l’entrée du cobier jusqu’à la fin du circuit de chauffe ».Journée dite théorique où on s’appui sur des documents, des photos et les expériences des uns et des autres.

Matinée en salle, après-midi consacrée au terrain et à la rencontre des professionnels qui ont commencés l’habillage.

 

1er arrêt chez Jean Luc qui, plan de saline à l’appui, nous a montré comment algissait les différentes loties qui composent son exploitation…Le circuit est tortueux et complexe… « il faut bien s’entendre avec les voisins et la répartition des tâches est respectées par tous ».

Nous avons fait le tour du proprio et nous nous sommes arrêté devant le Kan (barrage avec vannage) à trappe qui sur la bondre permet de préserver des risques d’inondation des unités salicoles concernées ayant des talus faibles. Un barrage comme celui-ci n’est pas très commun au marais. Il a. dans ce cas précis,  la fonction de prise d’eau pour une vasière et permet aussi d’algir des salines.DSCF6502

 

DSCF6498

 

  

 

Ensuite un petit tour sur l’exploitation d’Hervé  en plein habillage. Hervé a expliqué la problématique de ces loties à cet endroit du marais à Sissable avec une grande saline, du battage l’hiver, des fonds qui délitent et des structures de ponts qui ne tiennent pas.

Du coup « on ne pousse pas les premières eaux, on passe du temps sur les réfections des pontures, tout est à ourdir chaque année ». Solenn « le stagiaire d’Hervé » nous a montré le cobier qui a été fait avec pontures et rai.

 

DSCF6505

 

 

 

Frédéric lui nous en emmener « en terre inconnue » à Saillé où « les propriétaires ont le même nom » pour nous montrer également où il en était de son habillage, ce qu’il lui restait à faire sur son cobier….

 

Voilà une journée dite théorique où les échanges se font également sur les talus…Merci encore à Jean Luc et Hervé d’avoir posé la boyette pour prendre un peu de temps avec le groupe.

 

Le reste de la semaine, le groupe était en formation avec les tuteurs…Au programme chantiers collectifs pour certains et début de l’habillage.

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 15:56

Biodiversité….. Un enjeu pour les acteurs primaires...

 

Guillaume Gellinaud de l'association "Bretagne vivante" est intervenu sur le concept de la biodiversité.

Pendant ces 3 jours, les stagiaires ont profité du savoir du "professeur "Guillaume qui est intarissable et passionnant.

Les séances en salle ont été entrecoupées par des prélèvements sur le terrain et par des observations  ornithologiques sur le traict du croisic.

 

DSCF6475DSCF6493


3 jours ont été nécessaires pour Guillaume…continuant ainsi la sensibilisation des stagiaires qui avaient déjà profité du savoir de Pierre Mollo (concernant le plancton) et de Sophie Bonnet (concernant la gorge bleue).

Pour Guillaume, intervenir devant ce genre de public est primordial; En effet, nous formons des futurs exploitants qui se doivent d’être sensibilisés à leur environnement. La conduite des activités primaires ne peut se faire au détriment de la nature. 

 

 Les deux derniers jours de la semaine ont été consacrés aux activités au marais avec les tuteurs mais également à des rendez-vous individuels pour avancer dans les collectes d’informations et préparer le « rapport de stage »…Cela avance à différentes vitesses suivant les personnes… Encourageant et à encourager…..



A suivre.........................

 

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 08:50

Le lundi a été l’occasion de revenir sur les visites du 07 janvier avec l’ensemble des BP REA.

Le groupe élargi paludier a choisi de présenter devant les autres stagiaires la visite chez Isabelle et Hervé Cadro (production laitière).

La présentation était très méthodique et bien préparée…Très intéressant avec un regard de non spécialiste… Ce travail permet à l’ensemble des stagiaires d’utiliser la grille de durabilité qui avait servi de grille de questionnement et de pouvoir reproduire la même démarche auprès de leur tuteur.

 

A partir du mardi nous avons commencé le module « Territoire ». Après deux jours consacrés aux notions générales, un groupe de 15 stagiaires a débarqué sur la presqu’île guérandaise et plus particulièrement à la Turballe. 

Le groupe se compose de l’ensemble des paludiers-sauniers mais également de d’autres stagiaires (polyculture élevage et maraîchage) ayant des projets d’installation futurs sur le territoire.

En effet ce module de formation permet de faire travailler le groupe sur le territoire de CAP ATLANTIQUE et sur un projet de développement local.

 

Le jeudi matin Eric Pithon conseiller territoire à la chambre d’agriculture 44 a présenté CAP ATLANTIQUE, s’est attardé sur le SCOT (Schéma de Cohérence Territorial) et les liens avec les Projets Locaux d’Urbanisme (PLU). Nous avons alors discuté foncier, place de l’agriculture …..Les stagiaires ont ensuite choisi le projet de développement local qu’ils souhaitaient traiter et ont retenu l’aménagement agricole du coteau guérandais.

 

DSCF6467

 

 

Pendant l’après midi de cette même journée, j’ai expliqué au groupe les liens entre les différents acteurs de notre territoire (en parlant des services déconcentrés de l’état, des collectivités territoriales et de l’intercommunalité….) Très important pour comprendre le rôle et les missions d’un préfet de région, de la DREAL, DDTM, Conseil Régional, Mairie etc…. Un peu de vulgarisation n'a jamais fait de mal à personne....

 

Nous avons également, sous forme de schéma, replacé la majeur partie des acteurs en « prise directe » avec l’exploitation agricole …On s’aperçoit alors qu’être agriculteur c’est «  comprendre et être acteur de son territoire ».

 

Vendredi.....place aux visites. L’idée était de rencontrer les acteurs divers et variés (syndicat, politique, les autres acteurs primaires, des associations ; les chasseurs, le parc de Brière ETC….), essentiel  pour bien comprendre « où on va mettre les pieds » et préparer au mieux les dossiers (présentation de son territoire et du projet de développement local retenu) qui serviront de support à l’évaluation de ce module.

Nous avons donc été à 06h00 du matin assisté à la criée du port de pêche de la Turballe avec Alexandre Le Brun, rencontré Jean Yves Bernard du Parc Naturel Régional de  Brière, Fréderic Bigot pour la Cuma Loire-océane, Luc Josse  et Pierrick Leroux pour le syndicat des digues et Frédéric Miché pour le syndicat des parqueurs des traicts de Mesquer-Pen-bé et élu de la commune de Guérande.

DSC01106DSC01109DSC01119

 

 

DSCF6468

Félicitation au groupe qui  a été assidu, concentré et curieux.... pendant toute cette journée malgré un réveil très tôt.

 

Les rencontres vont se poursuivre le 14 et le 15 février….A suivre.

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 16:07

 

1 ère jour avec de la théorie métier et notamment : La vasière « de long en large et en travers ».

Du temps à passer pour bien discuter rayage, gouipe, bébéo, poissonnage, trappe, coméladure…..

Nous avons évidement discuter autour d’images et des documents de référence. Avec des extraits du livre de  Pierre Lemonnier « paludiers de Guérande » et de l’annexe « vasières et poissonnage » d’Emeline Jaunay.

 

A cette occasion Alain Hervoche Paludier sur le bassin du Mes a rejoint le groupe.  Alain prend part à la formation à différents moments de l’année dans le cadre d’une formation « 200 heures » qui permet de bénéficier d’aide à l’installation pour les personnes de plus de 40 ans. Evidement le principe modulaire de la formation permet ce genre de démarche et rend intéressant les échanges en salle.

 

2 ème journée avec Catherine Ponthereau qui finissait le module scientifique lié à la saliculture. Merci à elle pour ces interventions intéressantes et concrètes.

 

2 journées (Mercredi/ Jeudi) ensuite ont été consacré aux activités sur le terrain pour 6 stagiaires du groupe avec du rayage chez Michel et des activités avec les tuteurs.

Les 2 autres stagiaires étaient en révision  pour préparer l’épreuve de rattrapage de Math avec pour eux la réussite au bout de l’effort (le vendredi matin) . Bravo à eux !!!

 

Vendredi, journée consacrée à l’entretien du petit matériel avec Olivier Péréon….La journée a été profitable avec :

 

L’utilisation de l’indispensable outil (le rabot), attention  au choix !

Le choix des manches en bois

Le montage correcte des boyettes et l’affûtage

Souder un renfort sur sa boyette

Le renforcement des lousse à ponter

Ré-affûtage des mailles de boutoué et de las, comment choisir.

Montage sur le manche à Carbonne et noeud du charpentier

Faire des planches de roule

 

DSCF6403

 

DSCF6416

 

 

Une journée intéressante, riche et échange et en petite astuce….Merci à Olivier pour sa disponibilité.

 

Allez à bientôt

Repost 0
Published by FormaSel - dans Archives 2010 2011
commenter cet article