Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 08:15

Après deux mois de travail sur le terrain, ces dernières semaines ont été consacrées à l’analyse de l’exploitation du maitre de stage.

C’est une étape importante dans la compréhension du fonctionnement de l’entreprise salicole.

  • Qu’est ce qui motive le paludier ou le saunier ?
  • Quel mode de production a-t-il été amené à mettre en place ?
  • Comment définir un système de production agricole ?
  • Comprendre les enjeux de l’emploi sur le marais.
  • Echanger sur les choix à faire dans la gestion de l’eau.
  • Se projeter sur les améliorations à apporter au foncier.
  • Partager les visions d’avenir du produit, du métier et du territoire.
  • Apprendre les gestes techniques.

Entre le maître de stage et le stagiaire, c’est une relation privilégiée qui se construit tout au long de l’année de formation entre le stagiaire et le maître de stage.

Valérick et Adrien, Jean-Marc et Bruno, Julien et Laurent; des sourires pour conclure une saison réussieValérick et Adrien, Jean-Marc et Bruno, Julien et Laurent; des sourires pour conclure une saison réussie
Valérick et Adrien, Jean-Marc et Bruno, Julien et Laurent; des sourires pour conclure une saison réussie

Valérick et Adrien, Jean-Marc et Bruno, Julien et Laurent; des sourires pour conclure une saison réussie

Comme le dit Bertrand, maitre de stage :

« C’est difficile de transmettre le métier, ce n’est jamais la même chose d’une année à l’autre…il faut toujours s’adapter, toujours être capable de prendre des décisions…sans jamais être sûr d’avoir pris la bonne…»

C’est tout l’enjeu de la transmission : être capable de donner le « sens » du paludier ou du saunier, comme on parle souvent du sens de l’éleveur, être attentifs aux signes du marais, de la météo…être prêt au bon moment !

jean-Marc et Gilles,  Julien et Bertrand,  Matthieu et Sylvain; des liens qui dureront tout au long des installations jean-Marc et Gilles,  Julien et Bertrand,  Matthieu et Sylvain; des liens qui dureront tout au long des installations
jean-Marc et Gilles,  Julien et Bertrand,  Matthieu et Sylvain; des liens qui dureront tout au long des installations

jean-Marc et Gilles, Julien et Bertrand, Matthieu et Sylvain; des liens qui dureront tout au long des installations

La réussite de cette transmission se joue dans la relation qui s’établit entre le maitre de stage et le stagiaire. Les complicités qui peuvent naitre, l’écoute et l’observation du producteur expérimenté amène petit à petit le néophyte a affiné son regard et ses autres sens. Plus encore, il en découlera le succès de l’installation du futur saliculteur puisque souvent, la recherche du foncier, la remise en état et le suivi des premières années se font sous la tutelle du maitre de stage.

 

 

Morgan et Nicolas, Sébastien et Olivier, Yann et Gilles; rencontre autour d'un produit: le sel.Morgan et Nicolas, Sébastien et Olivier, Yann et Gilles; rencontre autour d'un produit: le sel.
Morgan et Nicolas, Sébastien et Olivier, Yann et Gilles; rencontre autour d'un produit: le sel.

Morgan et Nicolas, Sébastien et Olivier, Yann et Gilles; rencontre autour d'un produit: le sel.

Frédéric Miché

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel
commenter cet article

commentaires