Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectifs de ce blog


Grâce à ce blog, notre objectif est de faciliter la mise en réseau entre l’ensemble des acteurs de la formation "BP REA saliculture" qu'ils soient formateurs, intervenants, stagiaires (actuels et anciens), membres du conseil de perfectionnement, maîtres de stage et professionnels des différents sites… 

Recherche

Nous contacter

Si vous souhaitez des renseignements sur la formation sur le BP REA Saliculture, veuillez joindre le centre de formation: Direction Emploi-Formation  de la Chambre d'Agriculture au 02 53 46 60 53 ou contacter le coordinateur de la formation par courriel frederic-miche@orange.fr

 

Liens

10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 09:39

« Cette année le BPREA saliculture accueil un stagiaire de l’île de Noirmoutier ou l’activité salicole s’est développée à partir de la fin du 7ème siècle avec l'arrivé des moines bénédictins et notamment St Philbert. À l’époque l’île est constitué de 2 ilots distincts : l’ile d'Her (partie nord granitique et plaine agricole) et  l'ile de Barbâtre plus au sud (cordon dunaire). Les deux îles seront "raccordées" en 15 ans par des techniques de poldérisation et les marais salants seront construits en globalité en 150 ans.

 

 

npirmoutier herve

 

 

La technique d’exploitation sera celle de l’île de Ré jusqu'au 17ème siècle (cristallisoir de 25m² avec nourrice de la même dimension). Puis les propriétaires nantais, qui possédaient déjà des salines à Guérande, vont transformer et agrandir les cristallisoirs de Noirmoutier afin de payer moins d’impôts (calculé à l’époque sur le nombre de cristallisoirs).

 

Aujourd’hui 130 Sauniers exploitent 3000 œillets répartis sur 1200 hectares qui produisent en moyenne 2500 tonnes de gros sel et 90 tonnes de fleur de sel par an. Plus d’une centaine sont adhérents à la Coopérative de Sel de Noirmoutier. L'exploitation la plus grande compte 86 oeillets, la plus petite en compte 4.

 

La Coopérative de sel reçoit et sélectionne les candidats Sauniers afin de leur faire découvrir le métier et les orienter vers la formation qualifiante proposée par la Chambre d’Agriculture de Loire Atlantique.

 

Un accompagnement personnalisé est aussi apporté pour la recherche d’un maître de stage et la sélection d’un marais qui servira pendant la période de formation mais aussi comme future unité productive. Pendant la formation des rencontres et des chantiers collectifs sont organisés avec les professionnels de l'ile (indépendants et coopérateurs). La coopérative défends la formation auprès des financeurs avec les autres sites de production.

 

Les apprentis Sauniers noirmoutrins sont aussi accompagnés après la formation afin qu’ils réussissent leur installation et leur intégration sur l’île de Noirmoutier.

 

L’activité salicole de l’ile de Noirmoutier est aussi un atout touristique essentiel. L’organisation de visites dans les marais a un grand succès en période estivale ; une étude menée par la Communauté de Commune en 2013 auprès des estivants a montré que 76% des vacanciers avaient l’intention de visiter les marais et/ou d’acheter du sel lors de leur séjour sur l’ile de Noirmoutier.

 

 

fleur de sel noirmoutier hervé


La fleur de sel est déposée sur des tables en bordure de marais pour sécher naturellement au soleil." 

 

…. Et croyez le ou pas, certains Sauniers affirment que les marais salants noirmoutrins font gagner 4 à 5 jours par an de soleil en plus sur l’île au Mimosa. La présence des marais créée en effet une « voûte de chaleur » faisant obstacle aux dépressions et orages. Une étude météo couvrant une période depuis la fin du 19ème siècle jusqu’à nos jours montre que Noirmoutier reçoit 30% d'eau de pluie en moins que le continent pendant la période estival … d'où la qualité de sa pomme de terre! » 

 

 

 

marais les angibauds 005 0-1

 

 

 

Merci Hervé pour ton article

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FormaSel
commenter cet article

commentaires